michel goatcher

Hommage à Ludwig van Beethoven

à la salle P.J. Hélias

Vendredi 23 octobre à 20h30, la mairie de Pouldreuzic, associée à l’association « Concerts d’Armor » célèbrera le 250ème anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven. Elle a invité le pianiste Michel Gaechter à interpréter trois sonates du compositeur. Elles ont pour surnom « La boiteuse »,  « la tempête », probablement la plus célèbre,  et « la caille ». Le pianiste, concertiste et  professeur de piano-forte à l’Académie Supérieure de musique de Strasbourg, jouera sur un instrument historique, copie d’un modèle de 1795, réalisée par Jakez Coïc de Pont-L’Abbé.

Tarif plein : 15€. Tarif réduit : 10€. Le concert est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Réservations et renseignements au 06 83 40 84 87

Le piano-forte de Jakez Coïc

michel goatcher

Le piano-forte est un instrument dit « historique » datant de la fin du XVIIIème siècle, entre la période classique (Mozart) et la période romantique (Chopin). En permettant aux compositeurs classiques et romantiques de faire valoir des nuances infimes, inexprimables au clavecin, le pianoforte s’inscrit dans l’évolution des formes musicales où triomphe le sentiment, (sonate, symphonie, concerto). C’est l’instrument que connurent Beethoven et Schubert.

Ancien tapissier diplômé de l’école Boulle, Jakez Coïc est également guitariste et mélomane. Cet homme passionné et passionnant a réalisé plusieurs instruments, tous loués par les musiciens qui les ont essayés : kora (instrument d’Afrique de l’Ouest), cuatro portoricain, guitare, harpe,  clavecin et piano-forte. Ce dernier a été réalisé d’après des plans obtenus par le musée de Vienne. « Je m’immerge dans le monde de l’instrument que je construis » confie-t-il et il ajoute : « C’est une drogue douce »

L’instrument est une copie du facteur de l’époque : Anton Walter et date de la fin du XVIIIème siècle (1795-1800) C’est un instrument parfait et accompli, garant du style de l’époque. Cet instrument a été réhabilité à la fin du XXème siècle par deux grands artistes autrichiens : Paul Badura-Skoda et Jörg Demus.

error: Le contenu est protégé !