Le Centre communal d’action sociale


Le Centre communal d'action sociale
À l’origine, les Bureaux de Bienfaisance et d’Assistance

À l’origine, existaient les Bureaux de Bienfaisance et d’Assistance, obligatoires dans chaque commune. Puis, le décret du 29 novembre 1953 a institué le Bureau d’aide sociale regroupant, en son sein, les Bureaux précités. Enfin, le décret du 29 novembre 1963 a créé le Centre communal d’action sociale (CCAS). La loi du 6 janvier 1986 lui a conféré son statut actuel.

Le Centre communal d’action sociale, établissement public communal

Le CCAS est un établissement public communal qui émane du Conseil municipal. Il dispose de la personnalité juridique, de l’autonomie budgétaire. Il peut recevoir des dons et des legs.

Le CCAS se compose de membres élus, issus du Conseil municipal, et de membres nommés par le Maire.

Le CCAS met en œuvre l’aide sociale obligatoire et l’aide sociale extra-légale définies par l’Etat, le Département et les instances publiques et privées. Il peut aussi développer une politique d’action sociale spécifique, selon les besoins et les carences repérés sur la commune. D’ores et déjà, nous avons élaboré un observatoire social pour déceler les problématiques.

Les compétences

Le CCAS exerce ses compétences et ses missions en concertation et en coordination avec diverses institutions territoriales, tels le Centre départe- mental d’action sociale, les Caisses d’assurance maladie, les Caisses d’allocations familiales, la Maison départementale de la personne handicapée, les Caisses de retraite, les mutuelles, les bailleurs sociaux…

Si ses activités visent toute la population domiciliée sur la commune en favorisant son accès aux droits, le CCAS s’attache, plus particulièrement, à venir en aide aux personnes défavorisées qui connaissent des situations de pauvreté, de précarité, d’exclusion, de détresse, de handicap, de dépendance. Tout administré, quel que soit son statut social, peut se rapprocher du CCAS.

Le CCAS dispose de ressources humaines et d’outils pour répondre aux attentes de la population.

Le personnel et les élus proposent leurs compétences et savoir-faire aux Pouldreuzicois et leur offrent :

  • Une écoute empathique.
  • Une évaluation de leur situation.
  • Un accompagnement pour renseigner des documents, constituer des dossiers, accéder aux droits légaux et facultatifs.
  • Une information, un soutien, un conseil.
  • Une mise en relation au travers de liaisons téléphoniques ou courriers avec diverses instances.
  • Une orientation vers les structures adaptées.

Les entretiens se déroulent dans un climat de confiance et de respect de la déontologie du travail social.


Le Conseil d’administration
du Centre communal d’action sociale

Les membres élus
  • Monsieur Philippe Ronarc’h
  • Maire Madame Michelle Burel, vice-Présidente du CCAS
  • Monsieur Jean-Luc Calvez
  • Madame Christelle Guezengar
  • Madame Josée Jolivet
  • Madame Armelle Ronarc’h
Les membres nommés
  • Madame Viviane Celton
  • Madame Martine Coïc
  • Madame Annic Galès
  • Madame Anne-Marie Peuziat
  • Madame Régine Vigouroux
error: Le contenu est protégé !