Atlas de la biodiversité communale
Botanique


Les fougères de nos rues

Même en zone urbanisée on côtoie, souvent sans leur porter attention, de nombreuses plantes. Parmi celles-ci, quelques fougères qui s’installent souvent dans nos vieux murs.

La doradille noire (Asplenium adiantum-nigrum)
La doradille noire
Une des fougères les plus communes, qui s’installe autant au soleil qu’à l’ombre.
Feuilles triangulaires, long pétiole, brun à la base.
Place de la Mairie, église, rue du cimetière, rue de Quimper…

e brezhoneg : kuchennig-zu

La capillaire des murailles (Asplenium trichomanes)
La capillaire des murailles
Surtout sur les murs ombragés.
Feuilles finement divisées en folioles ovales et dentées formant des touffes assez serrées.
Église, rue du cimetière, rue de Quimper…

e brezhoneg : gouezraden-ruz

Le polypode du chêne (Polypodium interjectum)
Le polypode du chêne
Il en existe 2 autres espèces de polypodes très semblables. Poussant souvent dans les sous-bois ou sur les arbres, cette fougère peut aussi s’installer sur les vieux murs (elle reste alors plus petite).
Église, rue de l’école des filles…

e brezhoneg : raden-derv

Le scolopendre (Asplenium scolopendrium)
Le scolopendre
Feuilles luisantes, droites et entières. Au revers des feuilles les sores (qui contiennent les spores) forment des lignes parallèles. Apprécie surtout les endroits humides et ombragés.
Rue de la Mairie, place de la Mairie, rue de Quimper …

e brezhoneg : eod-karv

La rue des murailles (Asplenium ruta muraria)
La rue des murailles
Se retrouve essentiellement sur les vieux murs montés à la chaux ou au ciment.
Feuilles triangulaires, segments terminaux en losanges ou ovales et dentés.
Rue du cimetière …

e brezhoneg : ruz-mogerio


Deux autres fougères, que nous n’avons pas encore vues à Pouldreuzic, mais qui pourraient bien s’y trouver…

Cétérach officinal (Ceterach officinarum)
Cétérach officinal
Feuilles allongées et divisées en lobes entièrement soudés à la base. Face inférieure couverte d’écailles rousses. En cas de sécheresse les feuilles se replient et sont ainsi protégées par les écailles. Elle se redéploient lorsque l’humidité redevient suffisante.

e brezhoneg : raden-heol

Doradille lancéolée (Asplénium obovatum ssp Billotii)
Doradille lancéolée
Feuilles lancéolées (rétrécies à la base) à court pétiole brun, folioles fortement dentées, en touffes assez denses.

e brezhoneg : raden-goafek

doradille_noire_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 1 sur 7 • La doradille noire (Asplenium adiantum-nigrum) • kuchennig-zu

capillaire_des_murailles_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 2 sur 7 • La capillaire des murailles (Asplenium trichomanes) • gouezraden-ruz

polypode_du_chene_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 3 sur 7 • Le polypode du chêne (Polypodium interjectum) • raden-derv

scolopendre_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 4 sur 7 • Le scolopendre (Asplenium scolopendrium) • eod-karv

rue_des_murailles_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 5 sur 7 • La rue des murailles (Asplenium ruta muraria) • ruz-mogerio

ceterach_officinal_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 6 sur 7 • Cétérach officinal (Ceterach officinarum) • raden-heol

doradille_lanceolee_1200x900

Atlas de la biodiversité communale • image 7 sur 7 • Doradille lancéolée (Asplénium obovatum ssp Billotii) • raden-goafek


error: Le contenu est protégé !